Fabrice Colignon

Créateur d'entreprises

  Le Beau-Mur est le berceau de deux superbes aventures que j’ai eu le bonheur d’initier: La Bourrache et Vin de Liège.
Sans ce terreau, ces jeunes pouces, devenues elles-même des références dans la nouvelle économie en transition, n’auraient pas vu le jour.
Encore maintenant, le Beau-Mur ouvre ses portes et inspire les projets de demain.

Françoise Vandalem

Coordinatrice de La Bourrache

  Le Beau-Mur c’est, entre autres, une maison où il fait bon vivre, échanger, créer des liens humains et des synergies professionnelles. La Bourrache y est née et a pu s’y épanouir pleinement, tantôt soutenue et tantôt en soutien des initiatives des autres associations.

Christian Jonet

Coordinateur de la ceinture alimentaire

C’est grâce au Beau-Mur qu’il y a une dizaine d’année, j’ai pu découvrir et m’immerger dans le monde associatif liégeois. Merci pour ce cadeau et ces souvenirs ! Le Beau-Mur était alors un des fers de lance du mouvement altermondialiste à Liège, mais également en Belgique. Que de chemin parcouru depuis, que de liens créés, de luttes soutenues, avec notamment une contribution importante à la transition liégeoise via le lancement des Incroyables comestibles, ou encore la fondation, avec d’autres (Art@ça, CATL, ULg…) du Festival Nourrir Liège. Longue vie au Beau-Mur et à ses projets !

Christine Pagnoulle

Présidente d'Attac Liège

  Le centre du Beau-Mur, c’était d’abord le nom d’un lieu : une maison (deux en fait) où installer un bureau, tenir des réunions bercées par le passage des trains à quelques mètres des fenêtres du 1er (c’est mieux depuis les doubles vitrages). Un lieu où côtoyer d’autres associations. Petit à petit c’est aussi devenu le nom d’une association qui développe aussi ses activités propres, dont un beau soutien aux ‘incroyables comestibles’, une inscription dynamique dans la vie du quartier, notamment par les soirées ‘Papotages’. C’est enfin le nom collectif de voisins bien sympathiques.