Les chemins de Julie, Elisa et Lara se sont croisés à de multiples reprises: que ce soit au travers de leurs études, leurs voyages ou leur parcours professionnels, elles ont toujours partagé un intérêt pour les questions migratoires, et au-delà de cela, pour l’aspect humain, les rencontres et l’altérité. Leurs expériences, à la fois théoriques et pratiques, leurs ont permis de poser certains constats :Au niveau de la société d’accueil en Belgique, il existe beaucoup de réappropriations politiques et médiatiques du débat migratoire. Ce contexte manque cruellement d’humanisation : il y a en fait une grande méconnaissance de ce public. Or, il est important de découvrir la personne qu’il y a derrière le « migrant ».

Du côté des personnes arrivant en Belgique, elles se trouvent souvent isolées, avec un réseau social limité. L’inoccuptation, la dévalorisation et la perte identitaire n’arrangent rien aux traumatismes qu’elles ont pu vivre durant leur parcours.Notre idée est de ne plus concevoir l’immigration comme un coût, mais comme un potentiel ! Nous voulons créer des opportunités de rencontres entre ces deux publics de manière participative et innovante, afin d’aboutir à une meilleure compréhension mutuelle, à tisser des liens qui pourront s’avérer profitables pour les uns et les autres, et finalement renforcer le vivre-ensemble.Il ne s’agira plus de « eux » et « nous » mais de la « communauté Interra ».Notre travail consiste simplement à vous aider à organiser l’activité de votre choix : ‘inter games’, ‘inter music’, ‘inter sports’, ‘inter jobs’, etc.Venez-nous parler de vos envies, on s’occupera du reste !

Page Facebook